Introduction

La butte dans tous ses états !


Des techniques culturales, il en existe beaucoup alors comment choisir ?

Avant tout, il faut se poser les bonnes questions et observer son environnement car ce qui fonctionne ailleurs ne fonctionne pas toujours partout !

image TITRE1.png (2.2kB)
Que faut-il observer avant de se lancer ?

contextehumain
  • Contexte humain :
- forme physique
- temps disponible
- budget
- travail seul/ à plusieurs
- taille production
- objectif pédagogique
feuilleecologie

Contexte écologique :
- succession écologique
- diversité de la faune
- diversité de la flore
Contexte du sol :
- texture
- structure
- profondeur
- fertilité


climat
Contexte climatique :
- climat
- vents dominants
- températures
- pluviométrie
- ensoleillement
Les caractéristiques du sol sont primordiales, car parfois certaines techniques ne sont pas les plus adaptées et des faims d'azote ou un asséchement très rapide du sol peuvent se faire sentir.

image TITRE0.png (16.8kB)
im

image TITRE1.png (2.2kB)
Ainsi, les techniques culturales qui seront présentées durant cette formation s'articulent autour de la notion de "planche de culture ", soit un ensemble de zone rectangulaire de terre, de forme longue, étroite et plus ou moins haute.

De manière générale, les différentes techniques qui seront explorées par la suite permettent :

  • de meilleures conditions de travail (moins d'effort pour se pencher)
  • un meilleur ressuyage (idéal pour primeurs et plantes exigeants un sol bien frais)
  • plus de terre pour des plantes à système racinaire plus profond
  • de combiner différentes expositions au soleil, etc...

Mais de nombreux inconvénients peuvent être notés (notamment pour un sol à dominante sableuse) :

  • plus de nécessité d'arroser en cas de sécheresse
  • beaucoup d'effort et de temps de travail pour confectionner les buttes
  • difficulté à retenir l'évasement de la butte ou nécessité de confectionner des rebords ce qui accroît les coûts et le temps de travail, etc.
  • nécessité d'adapter ses outils de travail

Dans certaines conditions, une planche basse (environ 20 cm d'épaisseur) avec apport de matière organique est bien plus appropriée que de lourds aménagements.

Il est donc important de faire le tour de la question, voire de tester sur de petits espaces avant de se lancer sur toute la surface de la ferme !

avousdejouer
traitorange

Quelques techniques :