Premiers pas vers une agriculture alternative et innovante

image pexelsdanyteschl4194471min.jpg (2.0MB)
Contenu en ligne :
  • Premiers pas vers une agriculture alternative et innovante (introduction)
  • La permaculture
  • Partie 1 : Trois principes fondamentaux
    • Prendre soin de la terre
    • Prendre soin de l’humain
    • Partager équitablement
  • Partie 2 : Les 12 grands principes permaculturels
    • 1. Observer et interagir
    • 2. Collecter et stocker de l’énergie
    • 3. Créer une production
    • 4. Appliquer l’auto-régulation et accepter la rétroaction
    • 5. Utiliser et valoriser les services et les ressources renouvelables
    • 6. Ne pas produire de déchets
    • 7. Partir des structures d’ensemble pour arriver au détail
    • 8. Intégrer plutôt que séparer
    • 9. Utiliser des solutions à de petites échelles et avec patience
    • 10. Utiliser et valoriser la diversité
    • 11. Utiliser les interfaces et valoriser les éléments en bordure
    • 12. Utiliser le changement et y réagir, de manière créative
  • Le maraîchage bio intensif- L’agroforesterie- Les pratiques de l’agroécologie à la loupe - Un ensemble de pratiques-Les micros-fermes- Exercice : Le tour d’horizon.
www.formationcivamgard.fr/IntroDuction

Premiers pas vers une agriculture alternative et innovante

Introduction


Pour démarrer, et avant de rentrer dans le vif du sujet, définissons ensemble ce que veut dire "agriculture alternative et innovante" et proposons des exemples en remplissant le pad (document partagé) ci-contre :


Made with Padlet




Parcourez les différents sujets en cliquant ci-dessous et terminez par les activités ! Bonne formation !

La permaculture


Il s'agit d'un concept de système agricole développé dans les années 1970 par les australiens Bill Mollison et David Holmgrem. S'appuyant sur les principes de l'écologie et du design, la permaculture vise à créer des systèmes agricoles autogérés, productifs et énergétiquement efficace.
Aujourd'hui, elle s'applique à toutes les sphères des activités humaines.


Source : MOOC Permaculture



Mooc Conception en permaculture : https://colibris-universite.org/formation/mooc-conception-en-permaculture ; Colibri-Université
Au centre de la permaculture, il y a trois principes fondamentaux, ce que l'on appelle les éthiques. Ils forment le socle de la conception permaculturelle. On les retrouve dans la plupart des sociétés traditionnelles.
Les éthiques sont des mécanismes issus d'une évolution culturelle, qui tempèrent nos égoïsmes instinctifs et nous permettent de mieux comprendre les conséquences bonnes ou mauvaises de nos actes. Plus l'humanité sera puissante, et plus l'éthique sera primordiale pour assurer notre survie biologique et culturelle à long terme.
Les éthiques de la permaculture ont été inspirées de travaux de recherche sur les bases éthiques des communautés, retenant les leçons de peuples qui ont réussi à vivre en équilibre avec leur environnement beaucoup plus longtemps que les civilisations récentes. Ceci ne veut pas dire qu'il faut oublier les grands enseignements de l'époque moderne, mais que pour réussir la transition vers un avenir durable, il nous faudra prendre en compte des valeurs et des concepts qui sont en dehors des normes culturelles actuelles.



image principles_menu.gif (69.7kB)
Les 12 grands principes

Les 12 grands principes permaculturels


Les 12 principes permaculturels sont des outils conceptuels qui, lorsqu'on les utilise conjointement, permettent de réinventer notre environnement et notre comportement de façon créative dans un monde de descente énergétique et de ressources en déclin.
Ces principes se veulent universels, mais les méthodes employées pour les mettre en œuvre seront très différentes selon les régions et les situations. On peut appliquer ces principes pour réorganiser ses structures familiales, économiques, sociales ou politiques, comme illustré dans le diagramme de la fleur permaculturelle.
Les bases éthiques de la permaculture (centre du diagramme) servent de guide pour mettre en œuvre les outils de conception, afin de s'assurer qu'ils sont utilisés à bon escient.
On peut envisager chaque principe comme une porte ouverte sur l'approche de pensée systémique et holistique, chacun offrant une perspective différente qu'on peut interpréter à plusieurs niveaux de profondeur et de mise en œuvre.


Infos + !


image permamoll.jpg (30.7kB)
Lien vers: https://verslautonomie.files.wordpress.com/2012/03/permaculture-1-gp.pdf
image Bill_Mollison_Permaculture.jpg (82.4kB)
Lien vers: https://verslautonomie.files.wordpress.com/2012/03/permaculture-2-gp.pdf


Pour aller encore plus loin -> Le MOOC Permaculture




Prendre soin de l'humain


EthiquePermaculture
Quand les besoins des personnes sont satisfaits avec compassion et simplicité, l'environnement qui les entoure peut prospérer.
L'image de deux personnes ensemble représente le besoin d'entente et de coopération pour amener le changement.
Le souci des personnes commence par soi-même, mais s'étend ensuite à notre famille, nos voisins, notre village, notre territoire. Le défi à relever est celui de l'autosuffisance et de la responsabilité personnelle.
L'autosuffisance est moins difficile à atteindre quand on se concentre sur le bien-être immatériel, en prenant soin de soi et des autres sans produire ni sans consommer de ressources matérielles au-delà du nécessaire. En acceptant de porter une part de responsabilité personnelle dans notre situation plutôt que chercher à incriminer les autres, nous pouvons mieux nous prendre en main.
En reconnaissant que la sagesse est à chercher au sein du groupe, nous pouvons travailler avec les autres afin d'aboutir aux meilleurs résultats pour tous les participants.
L'approche de la permaculture est de se pencher d'abord sur le côté positif des opportunités qui s'offrent à nous plutôt que sur les difficultés et les obstacles, même dans les situations les plus décourageantes.


Prendre soin de la terre


EthiquePermaculture

La Terre est une entité qui vit et qui respire. Il faut lui porter continuellement soins et attention si l'on veut éviter des conséquences graves.
L'image de la plantule représente la croissance végétale, un ingrédient clé du cycle de la vie sur Terre.
"Prendre soin de la terre", c'est par exemple une manière de nous enjoindre à nous préoccuper du sol vivant. L'état du sol est souvent la meilleure mesure de la santé et du bien-être d'une société. Il y a bien des techniques pour s'occuper du sol, mais la meilleure manière de savoir s'il est en bonne santé, c'est de voir la quantité de vie qu'il héberge.
Nos forêts et nos rivières sont les poumons et les veines de notre planète, qui aident la Terre à vivre et à respirer, et qui accueillent une grande diversité de formes de vie. Chaque espèce a une valeur intrinsèque, et doit être respectée pour les fonctions qu'elle remplit - même quand on ne sait pas voir en quoi elles sont utiles à nos besoins.
En réduisant notre consommation d'objets, nous réduisons notre impact sur l'environnement, ce qui est la meilleure façon de nous soucier de toutes les formes de vie.


Partager équitablement


Les périodes d'abondance doivent nous encourager à partager avec les autres.
L'icône de la part de tarte symbolise le fait de prendre ce qui correspond à son juste besoin et partager le reste, tout en reconnaissant qu'il y a des limites à ce que l'on peut donner ou prendre.
Quand un arbre porte des fruits, il produit souvent beaucoup plus que ce qu'une personne peut consommer. Il est naturel de partager ce dont on ne peut rien faire. Il faut du temps pour cueillir, manger, partager ou conserver la récolte, et il y a donc des limites à la quantité de fruits qu'on peut produire et utiliser.
EthiquePermaculture
La croissance de notre consommation et l'extinction accélérée des espèces montre à quel point le modèle de croissance continue est impossible. Il faut parfois prendre des décisions difficiles et considérer que ce qu'on a est suffisant.
Il faut se concentrer sur les efforts de sobriété qu'il convient de faire à son niveau plutôt que se demander ce que les autres devraient faire. Si on peut trouver le bon équilibre dans sa vie, les autres peuvent s'en inspirer pour trouver leur propre équilibre.


1. Observer et interagir


En prenant le temps de s'impliquer avec la nature, il est possible de concevoir des solutions adaptées à chaque situation.
image pt_principle_1article.gif (2.5kB)

Icône & Proverbe

L'icône représente une personne en train de devenir un arbre. Quand on observe la nature, c'est important d'adopter des points de vue différents afin de comprendre ce qui se passe dans les différents éléments du système. Le proverbe "La beauté est dans les yeux de celui qui regarde" nous rappelle que c'est nous qui projetons nos valeurs sur ce que nous observons, alors que dans la nature il n'y a ni bien ni mal, seulement des différences.



2. Collecter et stocker de l'énergie


En développant des systèmes qui collectent les ressources pendant les périodes d'abondance, nous pouvons en profiter pendant les pénuries
image pt_principle_2.gif (2.4kB)

Icône & Proverbe


L'icône représente de l'énergie qu'on stocke dans un contenant pour l'utiliser plus tard, tandis que le proverbe "Faites les foins tant qu'il fait beau" nous rappelle que le temps nous est compté pour faire des provisions d'énergie.


3. Créer une production


Il faut chercher à obtenir des résultats vraiment utiles à chaque étape du travail entrepris.

image pt_principle_3_small.gif (2.8kB)

Icône & Proverbe


L'icône du légume avec une partie grignotée nous montre qu'il y a toujours un peu de compétition quand on veut obtenir un rendement, tandis que le proverbe "On ne peut pas travailler l'estomac vide" nous rappelle qu'il nous faut des résultats immédiats pour vivre.

Pour mieux comprendre

Certaines forêts collectives sont gérées de façon à encourager la croissance de grands arbres sélectionnés tandis qu'on éclaircit les arbres plus petits et rabougris.
Lors de l'éclaircissement l'écorce des arbres est laissée sur place afin de retourner les précieux nutriments à la source, et les piquets pourront être vendus un peu plus cher.
Après la coupe des taillis, les souches sont recoupées proprement de façon que l'écorce puisse cicatriser la blessure, ce qui permettra un jour de récolter de grosses billes de qualité pour du bois d'œuvre.
Cette gestion soutenable sur le long-terme offre des résultats immédiats sous forme de bois pour le feu, de piquets ou de poteaux, tout en accroissant la valeur écologique et le capital boisé de cette terre collective.


4. Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction


En dissuadant les activités néfastes, on assure que les systèmes pourront continuer de fonctionner correctement
image pt_principle_1article.gif (2.5kB)

Icône & Proverbe

Le symbole de la Terre entière fournit l'exemple le plus vaste possible d'un organisme auto-régulé, sujet à des mécanismes de rétroaction, tels que le changement climatique. Le proverbe "Les fautes des pères rejailliront sur les enfants jusqu'à la septième génération" nous rappelle que les effets des rétroactions négatives peuvent mettre longtemps à se faire sentir.

Pour mieux comprendre

Les îles des indiens Uros, sur le Lac Titicaca, au Pérou, sont faites de roseaux qui flottent sur l'eau. Ces roseaux totora qui poussent dans le lac sont ajoutés en permanence par-dessus les îles pour compenser ceux qui pourrissent par en-dessous. Les roseaux ont bien d'autres utilités. Il servent de nourriture ; ils fournissent des matériaux de construction pour les maisons et les bateaux ; ils ont des propriétés médicinales et ils servent de bois de cuisson.
Par le passé, les rejets de nutriments résultant de l'activité humaine étaient recyclés par la croissance des roseaux. L'augmentation de la population riveraine à cause du tourisme a rompu cet équilibre, et le lac qui fournit l'eau potable et une grande partie des ressources alimentaires de la région est maintenant contaminé.


5. Utiliser et valoriser les services et les ressources renouvelables


En utilisant au mieux l'abondance des ressources naturelles, on peut atténuer notre comportement de consommation et notre dépendance vis-à-vis des ressources non-renouvelables
image pt_principle_1article.gif (2.5kB)

Icône & Proverbe

Le cheval représente à la fois une ressource renouvelable (on peut le consommer) et un service renouvelable pour le transport, le labour ou le débardage (ce service ne consomme pas la ressource). Le proverbe "Laissons faire la nature" nous rappelle que contrôler la nature en surexploitant ses ressources et en utilisant la haute technologie est non seulement dispendieux mais peut aussi avoir un impact négatif sur notre environnement.

Pour mieux comprendre

Gustavo Ramirez, co-fondateur de l'écovillage Gaia en Argentine, fait la démonstration d'un four solaire qui, lorsqu'il est correctement orienté, peut chauffer l'eau ou cuire le contenu d'une cocotte en y concentrant les rayons du soleil. Il a fallu des ressources pour fabriquer le four solaire, mais il en faut très peu pour le faire fonctionner, simplement l'effort pour le déplacer et pour l'entretenir.
Le bâtiment à l'arrière-plan est construit en torchis fait de terre, de paille, de sable et d'eau, sur une dalle ciment recouverte d'une chape en terre battue. Le toit est fait d'une charpente en eucalyptus et bambou recouverte de chaume. Dans leur grande majorité, les matériaux utilisés pour la construction de la maison sont issus de ressources naturelles locales.


6. Ne pas produire de déchets


En utilisant et en valorisant toutes les ressources disponibles, rien n'est jamais jeté.
image pt_principle_1article.gif (2.5kB)

Icône & Proverbe

Le ver de terre symbolise l'un des recycleurs de matière organique les plus efficaces, qui transforme les 'déchets' animaux et végétaux en nutriments utiles pour les plantes. Le proverbe "Un point à temps en vaut cent" nous rappelle que l'entretien consciencieux permet d'éviter le gaspillage, tandis que "Pas de gaspillage, pas de manque" nous signifie qu'il est facile de gaspiller dans les périodes d'abondance, mais que ce gaspillage peut engendrer des pénuries par la suite.


7. Partir des structures d'ensemble pour arriver aux détails


En prenant du recul, on peut observer des structures dans la nature et dans la société. Ces structures formeront l'ossature de notre conception, que nous remplirons au fur et à mesure avec les détails.
image pt_principle_7_sm.gif (4.5kB)

Icône & Proverbe


Chaque toile d'araignée est unique selon sa situation, et pourtant son motif rayonnant et spiralé est universel. Le proverbe "C'est l'arbre qui cache la forêt" nous rappelle que quand on se focalise sur les détails, on perd la vision d'ensemble.

Pour mieux comprendre

Certaines régions du Maroc sont arides, mais les plaines inondable retiennent l'eau et les nutriments nécessaires à la vie.
Là où l'eau et les nutriments sont les plus abondants, dans ces plaines inondables, les habitants cultivent de façon intensive des plantes avec des rotations courtes. Quand on s'éloigne de la rivière, on plante des variétés plus pérennes et plus robustes.
Les maisons sont construites encore un peu plus haut, là ou le risque d'inondation est plus faible, mais d'où on peut encore accéder à l'argile et à d'autres matériaux de construction, ainsi qu'aux terres fertiles en contrebas.


8. Intégrer plutôt que séparer


En disposant les bons éléments aux bons emplacements, des relations se mettent en place entre les éléments, lesquels peuvent alors se renforcer mutuellement

image pt_principle_8sm.gif (2.8kB)

Icône & Proverbe

L'icône représente des personnes qui se tiennent par la main en cercle, vus par au-dessus. L'espace central pourrait représenter "le tout qui est davantage que la somme de ses parties". Le proverbe "Plus on est nombreux, moins le travail est dur" suggère qu'un travail est plus facile quand on s'y met à plusieurs.

Pour mieux comprendre

Le compost est constitué d'un ensemble d'éléments : des restes de cuisine, de l'eau, des déchets végétaux, du fumier, de la cendre, etc. qui sont de peu d'utilité au jardin lorsqu'on les utilise séparément.
Quand ils sont rassemblés dans les bonnes proportions, ils deviennent une riche source de nourriture que les plantes peuvent facilement utiliser.
Travailler ensemble pour un objectif commun offre la motivation qui fait défaut à l'action individuelle.


9. Utiliser des solutions à de petites échelles et avec patience


En favorisant des systèmes lents et à petite échelle, on réduit l'effort d'entretien, on utilise mieux les ressources locales et on obtient des résultats plus durables.
image pt_principle_9.gif (2.7kB)

Icône & Proverbe

L'escargot est petit et lent, il porte sa maison sur son dos et peut se recroqueviller pour se protéger quand il se sent menacé. Le proverbe "Plus on est grand, et plus on tombe de haut" nous rappelle qu'il est dangereux d'être trop gros trop vite et la maxime "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" encourage la patience en reflétant une vérité courante dans la nature.

Pour mieux comprendre

Haut perchée dans la Cordillère des Andes au Pérou, les parcelles sont souvent petites, étriquées et pentues. Sur certaines d'entre-elles, du fourrage pousse entre les arbres fruitiers.
On le récolte à mesure, à la faucille. Certes, c'est moins rapide qu'à la machine, mais cet outil est en réalité parfait pour ce travail.
Il n'utilise pas de combustibles fossiles, il peut être entretenu sur place, il n'est pas très cher et remplit plusieurs usages. Les parcelles plates sont rares dans cette région montagneuse, et chaque mètre carré cultivable est précieux. Cet outil permet de récolter facilement jusqu'à la dernière brassée de foin.


10. Utiliser et valoriser la diversité


En encourageant la diversité, on est moins vulnérable vis-à-vis de nombreuses menaces et on met à profit la nature unique de l'environnement du lieu.
image pt_principle_10.gif (2.3kB)

Icône & Proverbe

Les colibris sont parfaitement adaptés pour collecter le nectar des fleurs longues et étroites grâce à leur vol stationnaire et à leur bec recourbé. Ces oiseaux symbolisent la spécialisation de forme et de fonction dans la nature. Le proverbe "Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier" nous rappelle que la diversité offre une assurance contre les variations de notre environnement.

Pour mieux comprendre

Les marchés d'Ollantaytambo au Pérou sont très populaires auprès des locaux aussi bien que des touristes. Les habitants de la région viennent y échanger des graines, des produits frais et des teintures, tandis que les touristes viennent visiter les ruines de la vieille ville et acheter des habits et des objets artisanaux.
Le maïs est la nourriture de base des habitants, et la grande diversité des variétés disponibles assure de bonne récoltes malgré les fluctuations des cycles naturels, chaque variété ayant ses qualités spécifiques et ses préférences climatiques.
A la différence de bien d'autres légumes, il faut un grand savoir-faire pour conserver une variété pure et produire des graines de maïs. Ces techniques ont été perfectionnées par les peuples andains au cours des siècles, et même des millénaires.


11. Utiliser les interfaces et valoriser les éléments en bordure


C'est aux interfaces que se produisent les phénomènes les plus intéressants, qui sont souvent les plus enrichissants, les plus diversifiés et les plus productifs dans un système.
image pt_principle_11.gif (2.3kB)

Icône & Proverbe

La rivière et son vallon au lever ou au coucher du soleil évoquent un monde défini par ses interfaces. Le proverbe "La bonne route n'est pas toujours la plus fréquentée" nous rappelle que ce qui est commun, évident, ou populaire n'est pas toujours ce qui a le plus d'importance ni le plus d'influence.

Pour mieux comprendre

Une manifestation anti uranium a eu lieu dans un centre commercial de Darwin dans le nord de l'Australie en 1997. elle était le début d'une série d'actions qui a peu à peu rassemblé des milliers de gens à travers le pays, dont des centaines furent arrêtés. Dans cette manifestation silencieuse, les militants s'allongeaient par terre, avec leur contour tracé à la craie, comme une réminiscence des "ombres d'Hiroshima".
La mine d'uranium de Jabiluka se situe à l'intérieur des limites naturelles du Parc National de Kakadu, sur des terres appartenant aux aborigènes Mirrar, qui se sont toujours opposés à son exploitation.
Les travaux de réhabilitation en vue de la fermeture de la mine on commencé en 2003 et en 2005, les propriétaires d'origine se sont vus accorder un droit de véto sur les futurs projets de construction ou d'exploitation sur le site.
C'est aux franges de la société que les gens peuvent s'exprimer de façon créative pour faire passer des messages importants.


12. Utiliser le changement et y réagir, de manière créative


En observant attentivement et en intervenant au bon moment, on peut avoir une influence bénéfique sur les changements inévitables.
image pt_principle_12.gif (2.5kB)

Icône & Proverbe

Le papillon symbolise les aspects positifs des changements dans la nature, en se transformant à partir de sa vie antérieure de chenille. Le proverbe "La vision ne consiste pas à voir les choses comme elles sont, mais comme elles seront" nous rappelle que pour comprendre le changement, il ne suffit pas d'extrapoler simplement la situation présente.

Pour mieux comprendre

La maison Hundertwasser, dessinée par Friedensreich Hundertwasser, est un immeuble construit en 1983-86 à Vienne, en Autriche. Ses planchers sont décalés, le toit est couvert de terre et d'herbes, et de grands arbres poussent à l'intérieur des pièces, avec leurs branches qui sortent par les fenêtres. L'architecte n'a pas voulu être payé pour ce projet, déclarant qu'il avait fait ça pour éviter qu'on construise quelque chose de laid à la place.
Mélangeant les appartements, les bureaux, les terraces privées et communes, un café et 250 arbres et arbustes, c'est devenu l'un des bâtiments les plus visités de Vienne. C'est maintenant une inspiration pour d'autres projets similaires construits depuis dans la région.


Le maraîchage bio intensif


Le terme "bio-intensif" fait communément référence à une méthode horticole qui cherche à maximiser le rendement d'une surface en culture avec le souci de conserver, voire d'améliorer, la qualité des sols.
Inspirée de l'expérience des maraîchers français du XIXème siècle et de la biodynamie créée par Rudolph Steiner, elle fut mise au point en Californie du Nord à partir des années 1960.
image bioi.png (0.1MB)
Lien vers: http://ecoloverdiere.fr/associations-de-culture/
Les techniques de micro-agriculture bio-intensive donnent des rendements exceptionnels sur petite surface, sans nuire à la fertilité du sol. Elles sont diverses et variées mais reposent sur des principes communs :

L'espace cultivable n'est pas aménagé en traditionnels rangs propres de culture mécanisée, mais plutôt en plates-bandes surélevées. Ces planches sont permanentes et ont été enrichies au départ d'une grande quantité de matière organique afin d'obtenir rapidement un sol riche et vivant. Par la suites, elles seront ameublies sans retournement à l'aide d'une grelinette et continuellement amendées de compost.
image 7_espacement__copie.jpg (38.2kB)
Lien vers: http://ecosociete.org/livres/le-jardinier-maraicher

Différents outils et techniques sont nécessaires pour travailler uniquement la surface du sol et ainsi en conserver une structure la plus intacte possible. Cette façon de cultiver a pour but de favoriser un terreau meuble et fertile permettant aux racines des légumes de s'étendre en profondeur plutôt qu'en périphérie. Ce faisant, il devient possible de planifier une espacement serré des cultures sans qu'elles ne se gênent au niveau racinaire.
L'idée est qu'a maturité, le feuillage des plants recouvrent entièrement la zone de croissance, ce qui permet de conserver davantage d'humidité du sol tout en empêchant aux mauvaises herbes de s'établir.
Cette stratégie comporte 2 avantages importants : elle diminue considérablement la charge de travail liée au désherbage et elle permet de concentrer l'ajout de matières fertilisantes sur l'espace cultivée seulement.
Intensifier son système en densifiant mais aussi en enchainement les successions de récoltes nécessite de déterminer pour chacune des cultures le temps qu'elle passera au champs et de planifier le semis qui la remplacera dès que la récolte sera faite. Il faut donc tester, tenter, essayer encore et évidement faire quelques erreurs !

En image...


Le maraîchage bio intensif - Franceinfo

Le maraîchage intensif et bio, c'est possible • ©F3 LR ; Lien de la vidéo : http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault-maraichage-bio-intensif-c-est-possible-1115129.html

image jeanfrancois.png (2.3MB)
Lien vers: http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault-maraichage-bio-intensif-c-est-possible-1115129.html

Le maraîchage bio intensif - Le jardinier-maraîcher

Le Kit du Jardinier Maraîcher - APERÇU #2, Possible Média ; Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/embed/ZRCUbsY42VQ





L'agroforesterie


L'agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ.
Ces pratiques comprennent les systèmes agro-sylvicoles mais aussi sylvo-pastoraux, les pré-vergers (animaux pâturant sous des vergers de fruitiers), les alignements de peupliers ou encore les plantations de noyers ou d'autres essences associées aux cultures. Cette pratique ancestrale est aujourd'hui mise en avant car elle permet une meilleure utilisation des ressources, une plus grande diversité biologique et la création d'un micro-climat favorable à l'augmentation des rendements.

Apports de l'arbre en milieu agricole

image schemaagroforesterieservices.png (0.6MB)
Lien vers: http://www.agroforesterie.fr/definition-agroforesterie.php
  • Améliorer la production des parcelles en optimisant les ressources du milieu
  • Diversifier la production des parcelles
  • Restaurer la fertilité du sol
  • Garantir la qualité et quantité de l'eau
  • Améliorer les niveaux de biodiversité et reconstituer une trame écologique
  • Stocker du carbone pour lutter contre le changement climatique

L'agroforesterie en 12 principes :
http://www.agroforesterie.fr/L-agroforesterie-en-12-principes.php
L'agroforesterie en 10 questions
http://www.agroforesterie.fr/agroforesterie-contributions.php

Présentation de l'agroforesterie, AGROOF

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/embed/NkjS6AaJaI4

Site internet : AFAF Agroforesterie

Maraîchage bio sous les arbres - Denis Flores (Gard), AGROOF

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/embed/jG3GAlE3dgM

Site internet : AFAF Agroforesterie

Elever des volailles sous les arbres - Introduction WEB-DOCUMENT parcours de volailles, AGROOF

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/embed/-4-9fCvTEKk

Site internet : SCOP AGROOF


Le verger-maraîcher !

A consulter ici !
Lien vers: http://ad-mediterranee.org/IMG/pdf/guide_smart_bat_web.pdf
Lien : http://ad-mediterranee.org/IMG/pdf/guide_smart_bat_web.pdf


Toujours plus :Des formations autour de l'agroforesterie sont organisées par la FD CIVAM 30 et la SCOP AGROOF !

Les pratiques agroécologiques à la loupe


Le modèle dominant actuel, l'agriculture intensive et industrielle, a besoin d'être repensé du fait notamment d'une dépendance aux énergies fossiles (intrants).
Et la question du modèle agricole ne peut être détachée de celle de l'alimentation. Réfléchir et mettre en œuvre une production et alimentation nouvelles peut se faire en s'appuyant sur l'agroécologie qui constitue un cadre pour la transition de nos modèles agricoles et alimentaires.
Évoquée dès le début du XXe siècle par les disciplines agronomiques et biologiques, l'agroécologie peut être définie comme un ensemble disciplinaire alimenté par le croisement des sciences agronomiques (agronomie, zootechnie), de l'écologie appliquée aux agroécosystèmes et des sciences humaines et sociales (sociologie, économie, géographie).
Elle s'adresse à différents niveaux d'organisation, de la parcelle à l'ensemble du système alimentaire. Dans une vision large, l'agroécologie peut-être définie comme l'étude intégrative de l'écologie de l'ensemble du système alimentaire, intégrant les dimensions écologiques, économiques et sociales. L'idée étant de favoriser les processus naturels pour diminuer voir supprimer totalement les intrants chimiques tout en conservant une production importante.
L'agroécologie comprendre des types d'agricultures de formes très variées, dont les agriculture détaillées précédemment: la permaculture, le maraîchage bio-intensif et l'agroforesterie.
schema_agroecologie
Il n'y a donc pas une définition simple de l'agroécologie. Elle est à la fois une discipline scientifique, un mouvement social et un ensemble de techniques agricoles !





image agroeco_OSAE.jpg (67.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/index.php


Un ensemble de pratiques


Les pratiques agrécologiques se fondent sur l'association de 5 principes, déclinés par Miguel Altieri en 1995 :

En appliquant ces principes, l'objectif est d'atteindre un équilibre (dynamique) de l'agroécosystème.
image picto1.png (19.4kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=42
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=43
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=44
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=45
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=46
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=47
image picto2.png (17.5kB)
Lien vers: http://www.osez-agroecologie.org/pratiques-agroecologiques?objectif_agro=48


Les micros-fermes


Les micro-fermes : viabilité d'un nouveau genre d'installations agricoles
Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/embed/o09gShqSVfU






image frab.png (0.6MB)
Lien vers: www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/SF16A-maraichage-produire-plus.pdf
A télécharger !
Lien : www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/SF16A-maraichage-produire-plus.pdf
image logoJC1.png (15.5kB)
Lien vers: http://jardincomestible.fr/creer-sa-structure-en-agriculture-biodynamique-en-permaculture-en-agroecologie/
Créer une micro-structure
Lien : http://jardincomestible.fr/creer-sa-structure-en-agriculture-biodynamique-en-permaculture-en-agroecologie/


Le tour d'horizon


Nous vous proposons une petite activité pour résumer les éléments vus précédemment !
Les étapes :
image horizon.png (1.5MB)
1. Télécharger le document en cliquant sur le lien ci-contre : Exercice: Tour d'horizon d'une agriculture alternative et innovante
2. Réalisez l'activité selon les consignes
3. Enregistrez et envoyer nous votre document par mail à l'adresse suivante : agroecologie@civamgard.fr

4. Une fois votre activité réalisée & envoyée, vous pouvez consulter la correction :


Bravo vous avez terminé la formation à distance!


Si vous souhaitez accéder au centre de doc, sites et ouvrages intéressant, vous pouvez consulter la section "Pour aller plus loin" ci-dessous!

Ce contenu en ligne a été créé par la Fédération Départementale des CIVAM* du Gard
*Centre d'initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural.
216 chemin de Campagne 30250 SOMMIÈRES
fd@civamgard.fr - www.civamgard.fr
Action de diffusion réalisée dans le cadre du PDR Occitanie 2014-2020 (FEADER 1.2. 2017, 2018 et 2019)
image LOGO_FEADER.jpg (0.2MB)
Logo FEADER
image Logo_AE_RMC.png (25.6kB)
Logo AE RMC
image CIVAM30transparent.png (0.2MB)
Logo CIVAM du Gard
image pexelsbinyaminmellish169523.jpg (2.8MB)